Les Petits de Lili - Présentation
Les Petits de Lili - Élevage familial
 
 
 
Présentation
 
 
 
Laissez-moi vous parler des Yorkshire, Bichon et Morkie des Petits de Lili. J’ai une véritable passion pour ces petites boules d’amour poilues qui occupent une place importante dans ma vie. D’abord mon élevage a commencé bien plus tôt que je ne l’avais prévu.
 
"Les chiens ne nous abandonnent que pour mourir, mais ils nous laissent leur merveilleux souvenir pour éclairer le reste de notre chemin. "
Anna Racz-Caroff
 
 
Nous avons eu une petite chienne, Lulu (croisement épagneul et terrier), et elle faisait vraiment partie de notre famille. Nous en avons toujours pris grand soin, nous l’aimions beaucoup et elle nous le rendait très bien. Elle est décédée un dimanche de Pâques à l’âge de 16½ ans, laissant derrière elle un grand vide, beaucoup de larmes, mais tellement de merveilleux souvenirs. C’est après son départ que nous avons réalisé à quel point nous avions besoin d’un chien dans notre vie. 
 
 
"Jusqu'à temps qu'un humain ait aimé un animal,
 une partie de son âme reste endormie."
auteur inconnu
 
 
Cliquez sur les photos pour agrandir
 
 
Ainsi, trois mois plus tard, la joie est revenue à la maison lorsque nous avons adopté notre belle Zoé, une Morkie.
 
Nous l’avons cajolée, éduquée, nous avons joué avec elle et lui avons donné tout ce dont un chien peut avoir besoin. Nous l’avons fait stériliser à l’âge de 5 mois. Puis, avec le temps, nous nous sommes mis à penser qu’elle apprécierait certainement avoir de la compagnie canine pour meubler les moments de la journée où mon mari et moi étions absents de la maison.
 
 
 
 
Ensuite, la magnifique petite Maggy, elle aussi une Morkie, fit son entrée chez nous et en moins de 24 hres elle se colle à Zoé comme si elles s’étaient toujours connues. Viens aussi pour Maggy l’âge de la faire stériliser et voilà à ma grande surprise que je ne cesse de pleurer, car il me semble bien injuste que cette sublime petite chienne ne puisse nous faire des petits chiots aussi magnifiques qu'elle et ainsi rendre d’autres familles aussi heureuses et comblées que nous. Je la fais stériliser quand même mais j'ai le coeur qui me fait mal.
 
 
C'est à ce moment que mon rêve de débuter un petit élevage commence à germer dans ma tête, mais je le planifie seulement pour ma retraite, soit 7 ans plus tard. Toutefois, je ne cesse d’y penser et au cours des mois qui suivent je réussis à convaincre mon mari de se lancer avec moi dans l’aventure bien avant ma retraite.
 
 
Alors, nous avons adopté une petite Yorkshire qui s’appelle Charlotte et aussi une petite Bichon Maltais qui répond au nom de Camille. Ce sont Charlotte et Camille qui sont nos reproductrices.
 
 
 
 
 
 
 
Nous n’avons que deux petites mamans et n’en voulons pas davantage. C’est pourquoi nous pouvons dire qu’il s’agit bien d’un petit élevage familial. Nous avons choisi de laisser nos petits amours aller et venir en toute liberté dans notre maison. Elles ne vivent pas dans des cages, n’ont aucun enclos. Lorsqu’elles sont dehors, c’est parce que nous y sommes aussi. Elles courent partout sur notre grand terrain, peuvent aller et venir à leurs grés,  s’amusent entre elles, adorent se balader en voiture et aller marcher, elles font du bateau et de la moto, participent à toutes nos activités, viennent en pique-nique aux bords du fleuve St-Laurent, font du tapis roulant quand le mauvais temps dure un peu trop longtemps, viennent avec nous dans le Vieux Québec,  nous accompagnent en visite chez la parenté et les amis. Elles mangent une nourriture de grande qualité, elles dorment dans notre grande chambre. Nous ne comptons pas les dépenses lorsqu’il s’agit de la santé et du bien-être de nos petits amours. Nous avons un seul mâle à la maison et lors des chaleurs de nos petites Charlotte et Camille si nous ne voulons pas les accoupler, notre petit mâle va chez mon amie pour environ 3 semaines. Cette façon de procéder  nous permet de contrôler le nombre de portée(s) par année ce qui fait en sorte que nos petites mamans peuvent se reposer et ne pas être obligées d’avoir des chiots à chaque chaleur. Pour nous, il s’agit tout simplement de respecter et aimer nos fidèles petites bêtes.
 
 
Line Brunet  
 
 
________________________________________
 
________________________________________
 
Assistant de création de site fourni par  Vistaprint